Accueil Contact Réunion Activite

Détruire les murs pour faire

place au rétablissement


En observant ma vie passée, j’ai découvert que j’ai construit de nombreux ponts sans m’en rendre compte; certains d’entre eux n’étaient pas solides. J’ai également construit de nombreux murs. À l’époque où je vivais dans le contexte de l’alcoolisme actif, j’ai construit autour de moi un mur qu’aucun pont ne pouvait atteindre. J’essayais d’améliorer ma vie, mais je ne parvenais pas à suffisamment abaisser les murs pour laisser un pont de l’extérieur entrer en contact avec l’intérieur.  Finalement, le mur a fini par s’écrouler; je ne pouvais plus le soutenir avec mon ressentiment et ma colère. J’ai saisi la perche qui m’attendait – le pont des Groupes Familiaux Al-Anon.

J’ai traversé ce pont qui m’a mené vers une vie que je n’aurais jamais imaginée. J’avais toujours eu une relation avec une Puissance Supérieure mais ce n’est que lorsque je suis arrivée à Al-Anon que j’ai pris conscience que cette relation n’était pas aussi profonde que je le désirais. J’ai commencé ma quête vers la spiritualité avec l’aide que j’ai reçue dans les salles de réunions et de ma Marraine. J’ai fait l’expérience de la spiritualité par les manifestations d’amour, de compréhension et de soutien que j’ai reçues non seulement de ma Marraine mais aussi de tous les membres de mon groupe. Cette spiritualité avait été transmise par l’entremise des ponts que nos pionniers avaient construits plusieurs années auparavant. Ah, que je suis reconnaissante que ces ponts aient été construits assez solidement et aient tenus durant toutes ces années; ils sont assez solides pour continuer d’être les ponts de l’avenir d’Al-Anon à travers le monde. À plusieurs reprises, au cours de mes années à Al-Anon, j’ai dû demander de l’aide et chercher de nouveau à fortifier ma vie spirituelle. Lorsque je suis arrivée à Al-Anon, j’étais assez naïve pour penser que tous mes problèmes seraient terminés. Comme j’avais tort.

Maintes fois, j’ai dû m’accrocher à la croyance que ma Puissance Supérieure allait m’aider à traverser une situation. Chaque nouvelle souffrance m’aidait non seulement à fortifier ma vie spirituelle, mais me rendait aussi consciente que je devais poursuivre ma quête d’une relation encore plus profonde avec ma Puissance Supérieure. Je sais qu’en continuant à appliquer ce programme, je continuerais à fortifier et à dynamiser ma quête spirituelle.

Par Doreen D., Caroline du Nord
The Forum, mars 2008

Permission accordée par la revue The Forum, Al-Anon Family Group Headquarters, Inc., Virginia Beach, VA.

 

SectionAdminActivités