Accueil Contact Réunion Activite

Une jeune femme ne pensait pas qu'elle

pourrait comprendre des membres plus âgés.


Lorsque quelqu'un a tout d'abord suggéré que J'aille à une réunion Al-Anon, j'ai immédiatement rejeté l'idée. Comment cela pouvait-il m'aider, moi l'enfant d'une personne alcoolique ? Je pensais que tous les membres Al-Anon étaient mariés avec un ou une alcoolique.

A l'époque j'avais 20 ans. Je ne pensais pas que je pourrais m'intégrer à un groupe de membres qui, pour la plupart, étaient plus âgés. C'était certain, allers ces réunions n'aurait pas contribué à ce que je me sente proche d'eux et encore moins que j'en tire des bienfaits.

Bien que réticente, j'ai essayé ma première réunion. Comme les membres l'ont mentionné, il était réconfortant de voir combien les pensées et les sentiments de tout un chacun étaient similaires aux miens. Ils exprimaient les pensées que j'avais gardées intérieurement pendant tant d'années.

Ils ont exprimé leurs sentiments de culpabilité, le besoin de tout contrôler et de voir à ce que tout soit parfait; néanmoins, ils semblaient heureux et satisfaits de leur vie. Je voulais ce qu'ils avaient - et les membres m'ont dit que ce serait le cas si je continuais de persévérer. Je me suis sentie tellement à l'aise et j'ai su que c'était un endroit pour moi.

J'ai commencé à pleurer lorsque j'ai entendu la déclaration d'Al-Anon traditionnelle pour clore les réunions : « Quels que soient vos problèmes, vous trouverez parmi nous des personnes qui en ont connu des semblables. » Cela m'a montré qu'il y avait de l'espoir.

Cela s'est passé il y a cinq années de cela et je continue de persévérer. C'était la meilleure décision que j'aie jamais prise.

J'apprends à faire face aux conséquences de l'alcoolisme parce que tous les membres de ma réunion partagent les outils qu'ils utilisent pour aller mieux. J'apprends à avoir une attitude chaleureuse envers les autres.
ne croyais pas que c'était possible. J'ai développé un amour et une acceptation de l'alcoolique qui partage vie.

Par Katie T. Michigan

Permission accordée par la revue The Forum, Al-Anon Family Group Headquarters, inc., Virginia Beach, VA.

SectionAdminActivités