Accueil Contact Réunion Activite


Surmonter mes peurs
et apprendre l’acceptation

 

Ma mère était l’épouse d’un officier de l’Aviation civile et elle était une alcoolique inavouée.  Elle sauvait toujours les apparences et n’en attendait pas moins de ma part.  Voici le message que j’avais appris : « Ne fais confiance à personne parce qu’on te jugera selon tes apparences, tes actions et tes paroles. »  En d’autres termes : « Cache la vérité et fais semblant d’être parfaite à tout moment, en dépit de la façon dont tu te sens. »

 

Chaque fois que je sortais de chez moi, surtout lorsque j’ai commencé à fréquenter les garçons à l’adolescence, les « Et si… » dominaient ma pensée.  Cela a commencé le jour de mon premier rendez-vous alors que je faisais les cent pas à me demander quel ensemble allait le mieux attirer l’attention des jeunes hommes.

 

J’étais envahie par la peur que ces jeunes hommes puissent découvrir l’alcoolisme de ma mère, bien que celle-ci ait cessé de boire lorsqu’elle qu’elle est tombée enceinte de ma soeur quand j’avais huit ans.

 

 

 

 

 

Le système de pensée en « -isme » faisait activement partie de notre foyer, même si je l’ignorais à cette époque-là.  Je savais que je n’étais pas dans un contexte familial « normal », aussi, j’amenais rarement mes petits amis à la maison.

 

À Al-Anon, je suis confrontée à des moments où les « et si » essaient de me faire échouer dans ma vie de tous les jours.  Maintenant, j’ai une approche plus saine et j’ai une attitude qui m’incite à lâcher prise.  Je suis capable de voir que certaines situations sont la volonté de Dieu, non la mienne et je fais face à mes peurs et à mes inquiétudes au sujet des relations intimes avec moins d’anxiété.

 

Je peux dire : « Si cela ne se passe pas comme je le souhaite, c’est qu’il y a une raison. »  Il est possible que je ne connaisse pas la raison ou pourquoi il en est ainsi, mais je l’accepte plus facilement quand j’utilise la Prière de Sérénité, quand j’assiste aux réunions Al-Anon et quand je communique avec d’autres membres.

 

Par Krista B., New York

The Forum, juillet 2008

 

Cet article peut être reproduit sur votre site Web ou dans votre bulletin de nouvelles en précisant : Permission accordée par la revue The Forum, Al-Anon Family Group Headquarters, Inc., Virginia Beach, VA.

SectionAdminActivités