Accueil Contact Réunion Activite

Lorsque je lâche prise,

je peux commencer à guérir

 

Lorsque je lâche prise, je peux commencer à guérir

Je suis arrivee à Al Anon ne réalisant pas vraiment l’étendue de ma nature contrôlante. Je pensais que ce n’était pas un problème, voire une bonne chose, d’essayer d’empêcher mon conjoint alcoolique de boire. Maintenant, après quelques mois dans le programme, je sais que ce n’est pas le cas. Je dois toutefois rester sur mes gardes.

L’autre jour, j’ai eu une pensée qui s’est transformée en rêverie. á Ne serait-ce pas formidable si je pouvais nous menotter, moi et mon mari ? Nous pourrions ainsi toujours être ensemble. Si je reste toujours à ses cotes, il ne boira pas! Assurément, cela l’aidera et me rendra heureuse. â

Je me suis imaginé dans une voiture avec lui, nos mains jointes par des menottes. Tout d’un coup, son esprit d’alcoolique a pris le dessus et il est sorti de la voiture pour aller dans un magasin de vente d’alcool. Voilà qu’il me trainait par terre derrière lui et malgré tous mes efforts, je ne pouvais pas le stopper. Mon poignet était contusionné, mes genoux étaient éraflés, et je m’étais démis l’épaule.



 

Dans ma tentative de contrôler l’alcoolique, j’avais moi-même souffert. J’ai réalisme qu’une fois que la maladie avait attrapé quelqu’un, il n’y avait plus rien a faire. Mon conjoint est beaucoup plus fort que moi, mais la maladie est beaucoup plus forte que lui. Lorsque sa volonté prend le dessus, je ne peux pas sortir gagnante. Et si j’essayais, je finirais seulement par en souffrir.

Si je déverrouillais les menottes, la souffrance cesserait. Mes blessures seraient tout de même présentes, mais je pourrais commencer à guérir sans devoir en souffrir de nouvelles. Dans ma vie de tous les jours, j’essaie donc de lâcher prise
sur l’alcoolique.

J’ai commencé à me rétablir et je ne me laisse plus malmener. Tout comme il est plus fort que moi et que la maladie est plus
forte que lui, Dieu est plus puissant que nous tous. C’est tout ce qui compte.

Par Casey C., Floride
The Forum, novembre 2009

Cet article peut être reproduit sur votre site Web ou dans votre bulletin de nouvelles en précisant : Permission accordée par la revue The Forum, Al-Anon Family Group Headquarters, Inc., Virginia Beach, VA.

 

SectionAdminActivités