Compilation Atelier 2010, dans mon district, je vo

Compilation des Ateliers de Trudy

à l’Assemblée Annuelle de Circonscription 2010

 

DANS MON DISTRICT JE VOIS QUE NOUS AVONS

NOS SUCCÈS ET NOS DIFFICULTÉS

  

1. Je crois que mon district connaît actuellement le succès ou a connu le succès suivant :

 

–     Les réunions de District la RD fait le tour des Groupes. Elle est très dynamique. Sa réunion est très bien   préparée. Toujours intéressant.

–     L’Information Publique a été un franc succès lorsque   présenté.

–     Notre RD est très dévouée, elle nous chouchoute.

–     Notre RD est spéciale – moins bien.

–     Notre RD est très bien.

–     Pas beaucoup d’assistance aux réunions de District.

–     Plus d’implication en Information Publique.

–     Dans le secteur Al-ma – Charlevoix – Dolbeau – Baie Comeau – Chicoutimi les argents des réunions de districts vont au district. 

–     Les groupes se portent bien financièrement.

–     La même chose pour l’information publique.

 

2. Dans mon district nous avons osé faire :

 

–     Nous avons invité aux anniversaires de Groupe des membres.

–     Durant les réunions on demande un membre à venir partager et aussi les membres font de l’Information Publique à différentes places.

–     Réunion iténérante.

–     Oser dire nos opinions.

–     Porter de l’Information publique dans les églises, pour un projet TIPI.

–     Oser ouvrir un groupe Alateen dans le district # 15 – La Baie

–     Former un Comité d’Action.

–     Fête annuelle de la St-Valentin, en plus de la réunion de district.

–     Donné livres aux bibliothèques et maison de thérapie (Information Publique).

–     Nous avons plus parlé d’argent.

–     La RG de par la conscience de groupe a refusé d,avoir une réunion de district à la même heure que leur réunion hebdomadaire. Donc inconfort entre la RD et la RG. Il serait important de bien définir les dates de chaque rencontre car dans le fond à mon idée et à notre idée la réunion de district c,est pour : les RG afin qu’ensembles ils (elles) trouvent la motivation et le ressourcement nécessaires pour leurs groupes. Ces réunions devraient se tenir en dehors des réunions régulières.

 

3. Je crois que dans mon district nous avons fait face à la difficulté suivante et nous l’avons résolue en :

 

–     Il y a des groupes qui ont beaucoup de difficultés à avoir un RG.

–     Pas de RD. C’est triste. Ils n’ont pas d’information que nous avons tous besoin pour avancer dans Al-Anon.

–     C’est bien de s’impliquer dans Al-Anon.

–     Manque de communication dans la région de Québec.

–     Des comités se forment mais l’Information Publique.

–     Membres ne veulent pas s’impliquer.

–     Groupes baissent et d’autres ferment.

–     Ex. : Une RG manquait de respect dans son groupe et la RD a demandé à la RG de faire un travail sur le respect dans une réunion de district. Résultat : plus de problème après…

–     De l’Information publique dans les écoles.

–     Participer en persistance pendant 3 ans à une table de dépendances avec environ 30 professionnels de la santé afin de faire connaître Al-Anon; (réussite).

–     Dans le groupe, il y a une boîte à suggestion (commentaires anonymes) pour avoir des idées nouvelles, des choses à améliorer lors des réunions, des comportements dérangeants pendant les réunions,     etc. Tout pour le bon fonctionnement du groupe.

–     C’est la RG qui s’occupe de vérifier et récupérer les informations dans la boîte et en parler lors d’une réunion d’affaire.