Compilation Atelier 2010, m’impliquer dans le ser

Compilation des Ateliers de Trudy

à l’Assemblée Annuelle de Circonscription 2010

 

M’IMPLIQUER DANS LE SERVICE,

C’EST M’IMPLIQUER DANS MON RÉTABLISSEMENT

 

Le service peut permettre aux membres de mon district de se renouveler, de se redécouvrir, de se revigorer, de se rajeunir et se revitaliser en tant que membres Al-Anon /Alateen et en tant que personnes.

 

Il est peut être temps de faire un bilan de nos réalisations en tant que district et que groupes impliqués dans le service. Ceci peut nous aider à nous sentir rassurés et à nous renforcer encore davantage.

 

Nous devons nous applaudir pour nos efforts en tant que district, groupes et membres et prendre conscience que nous apprenons encore davantage de nos essais infructueux.

 

Quand nous pouvons rire de nos efforts dans le service qui n’ont pas été tout à fait à la hauteur des attentes initiales, alors nous sommes des leaders véritables et des serviteurs de confiance qu’on aime à côtoyer.

 

Le service devient plus attrayant pour les autres membres de notre district quand nous y trouvons nous-mêmes de l’agrément et que notre enthousiasme est contagieux.

 

************************************************

 

QUESTIONS – LE SERVICE – M’IMPLIQUER DANS MON DISTRICT, MON GROUPE ET MON RÉTABLISSEMENT

 

1.  Est-ce que dans votre district, selon vous, pour les membres de se porter volontaire pour une fonction dans le service fait partie d’un plan «en santé» de leur rétablissement?

 

–     Oui, définitivement c’est avec le service qu’on se rétablit, parfois il faut faire des efforts, foncer même si on est craintif. Il faut garder l’unité dAl-Anon, garder les maillons unis, d’où l’importance

    de servir et de persévérer. Le service donne

    confiance en soi, il ne faut pas avoir peur d,en       

    parler pour se rassurer.

–     Partage d’une membre : son groupe a été orphelin durant plusieurs années et seulement 2 – 3 membres et quelques dollars en poche. Ils ont persévérés et  maintenant c’est un groupe en santé avec un RG et un RD.

 

2.  Que faites-vous pour encourager les membres déjà impliqués dans le service? Comment supportez-vous ces serviteurs de confiance?

 

–     Leur donner confiance, les inviter en tant qu’observateurs. Respecter le temps que prend le membre pour se décider et confier la situation à notre PS.

–     Faire des appels, inviter le substitut, discuter de l’intérêt des personnes et les encourager à continuer.

 

3.  Comment dans le service pouvez-vous inciter et encourager les RG ainsi que les membres de votre district à être plus utile à leur groupe et à leur district, selon leurs talents, leurs habiletés, leur personnalité ?

 

–     Éviter la routine.

–     Leur suggérer une marraine de service.

–     Respecter leur façon de faire qui mènent aux mêmes résultats.

–     Ne pas avoir peur de demander conseil ou d’en parler aux autres membres.

 

4.  Un district et ses groupes sont actifs et en santé quand plusieurs membres recherchent la croissance par le service. Comment pouvez-vous aider à augmenter le nombre de membres impliqués dans le service afin de  vous assurer que votre district est actif et en santé?

 

–     Inviter les membres réguliers à assister aux Assemblées de district pour les intéresser, les faire participer et ainsi susciter l’intérêt.

–     Féliciter les membres pour leur implication.

–     Les inviter à transmettre leurs commentaires, leurs interrogations, ce qui peut améliorer les réunions.  

–     Parler souvent des bienfaits du service.

 

5.  Que feriez-vous si un membre de votre district servait à un poste spécifique et qu’il était incapable de remplir effectivement sa tâche, surtout si ce manque d’habileté avait un impact négatif sur les membres de votre district et sur l’unité du groupe/district? Seriez-vous prêts à créer un processus pour le démettre de ses fonctions?

 

–     Manuel de service P : 135

–     Rencontrer le membre, lui parler, toujours dans le plus grand respect et selon les Traditions Al-Anon. Si la situation persiste parler aux Officiels, à la Déléguée, proposer à la membre une marraine de service.

–     J’ai vécu cette situation en tant que RD et bien apprécié l’écoute et la solution.

 

6.  Que pensez-vous de cette opinion : «Nous devons nous sentir confortable avec le concept qu’un poste demeure vacant, plutôt que d’y placer quelqu’un qui n’est pas capable d’accomplir la tâche». Que seriez-vous prêts à faire si cela se produisait dans votre district?

 

–     Nous sommes tout à fait d’accord avec cette opinion. On peut et on doit encourager les membres à servir, parler beaucoup du service.

–     Faire des accommodements peut s’avérer utile.

–     Si c’est dans mon district je m,arrangerais pour que tous les groupes soient informés, aient les nouvelles.

 

En terminant, il faut confier ces situations à notre PS et faire confiance.